La Polynésie française : les choses à savoir avant de partir

Vous prévoyez peut-être de partir en Polynésie découvrir quelques unes des 118 îles qui la composent ? Vous avez bien raison, vous êtes en passe de découvrir le paradis sur terre ! Mais pas question d’y aller vêtu d’un drap blanc, le passeport à la main. Il y a de nombreuses choses à savoir et des indispensables à mettre dans la valise ! Voici un petit résumé simple des choses à savoir avant de partir, ainsi que quelques recommandations, inspirées bien sûr, de mon expérience et de mes erreurs !

1. Les polynésiens sont vraiment des personnes adorables ! N’hésitez pas à user de politesses, ils vous le rendent bien ! Sachez aussi que si vous entrez dans certains lieux (pensions, maisons) il est coutume de retirer ses chaussures ! Tous pieds nus, tranquilles.

Polynésien

2.Ils ont leur propre langue ! bien qu’ils parlent également français, ils utilisent quelques mots fréquemment et vous risquez d’être un peu pommés au début ! Iaorana = Bonjour Maururu = merci  

Nana = Au revoir ; Maha’a = repas. Voici les 4 mots les plus utilisés !

3. Les polynésiens vivent au rythme de la nature. Le soleil se lève très tôt (5h30-6H) et se couche également très tôt (à 18h il dort le bougre). Ne soyez pas surpris si vous baillez à 19h30 et vous couchez à 20h. Les insomniaques vont revivre ! Le fait de barouder dans l’eau, de s’en mettre plein la vue avec cette nature magnifique, forcément, ça fatigue ! Je n’ai jamais aussi bien dormi qu’en Polynésie, j’espère que vous aurez ce même syndrome.

Coucher de soleil sur Moorea

Coucher de soleil sur Moorea

4. Il existe des maladies transmissibles par les moustiques. Chikungunya, dengue… Les épidémies ont souvent lieu en été, c’est à dire en janvier. Cette période là je ne la recommande donc pas, qui plus est, le climat est très (trop ?) chaud.

5.Il vaut mieux se munir d’une bonne protection solaire (bio svp, on protège la nature)! L’eau est également très salée, alors une crème un peu grasse empêchera le sel de s’accrocher et d’irriter votre peau. C’est d’ailleurs pour ça que les polynésiens s’enduisent de monoi, non pas pour bronzer car clairement, je pense qu’ils s’en foutent, mais pour protéger leur peau de la mer et des bestioles, qui ne peuvent plus s’accrocher aux poils et piquer !

6.Les saisons sont inversées. Les meilleurs moments pour partir sont en juin (climat plus doux et du vent pour chasser les moustiques) ou juillet août (mais là, le prix du billet explose, car ce sont les vacances scolaires, il y a des fêtes comme le Heiva et les baleines arrivent pour les plongeurs).Baleine, from Google image

7. Evitez d’acheter sur place vos objets ou matériel manquants, comme un masque tuba, de la crème solaire… Tout est 10 fois plus cher en Polynésie! J’ai voulu acheter un magazine, avec le prix de l’export, il passait de 1,5 euros à… 10 euros ! J’ai aussi croisé une jeune française qui pensait s’acheter un joli maillot de bain en arrivant. Déception ! Ils ne vendent pas grand chose et le moindre petit maillot basique coûtait les yeux de la tête ! Alors, équipez-vous, quitte à remplir la valise et à se délester de quelques T-shirts, car au final, vous allez trainer en maillot de bain les trois quarts du temps !

8. Par contre, une seule chose à acheter sur place : du produit anti moustiques ! Nos produits de métropole sont souvent inefficaces face aux bestioles polynésiennes. Le produit qu’on m’a conseillé est le Heiva répulsif « Stop insectes » au monoï. heivaIl sent bon, on a l’impression de mettre un après soleil et il est très efficace ! N’en abusez quand même pas, il peut être irritant à la longue ! En étaler le soir et le matin est largement suffisant !

9.Mangez local le plus possible. Tout étant extrêmement cher car importé, il faut privilégier les poissons, les fruits et les légumes locaux…

10.Il n’y a pas d’animaux dangereux, comme des crocodiles, serpents, araignées… Seulement des moustiques ! Et… Des poissons pierre ! Ce sont des poissons hideux en forme de rochers, cachés dans le sable et, si vous marchez sur leurs épines, ils vous injectent un venin très douloureux et votre pied peut se mettre à enfler comme un ballon, direction les urgences. Il vous faut donc vous munir d’un indispensable : des chaussures d’eau. Les chaussures d’eau, c’est moche, mais c’est très utile, au moins vous êtes serein, vous pouvez aussi les mettre pour les randonnées dans les rivières…

11. Les chiens, c’est fait, parlons désormais des volailles. Il y a des coqs, des poules et des poussins un peu de partout. Les familles en élèvent pour faire des œufs, mais surtout pour qu’ils mangent les scolopandres. Ce sont comme de gros mille pattes qui piquent quand on leur marche dessus, c’est très douloureux, comme le poisson pierre. Bon, ça fait encore un animal dangeureux, décidemment ! Ne marchez pas pieds nus dans l’herbe ! Concernant les poules et coqs, Ils sont gentils, par contre, le coq qui se met à chanter à 2h du matin sous la fenêtre, on a envie de le prendre au fusil. Prévoyez des boules Quiès, vous me remercierez sûrement…

12.Enfin, dernière recommandation : apportez de la Betadine. Il faut l’utiliser pour désinfecter vos plaies car on cicatrise très difficilement. Les blessures liées aux coraux peuvent vraiment mal tourner, car l’eau de l’océan n’est pas assez iodée pour aider la plaie à se refermer. La Betadine vous sera aussi utile pour éviter la buée dans votre masque de plongée. Vous en étalez une goutte à l’intérieur, vous rincez. Un petit miracle.

Voilà pour les choses à savoir avant de partir, qui vous permettront de faire votre valise de façon efficace !

Bon voyage 🙂

CARO

logo signature copyright 800x400 fond transparent-2

Publicités

4 réflexions sur “La Polynésie française : les choses à savoir avant de partir

  1. Caro Dem's dit :

    Super agreable a lire, j’adore ta facon d’ecrire 😉
    De tres bons conseils, je relirai ton article quand j’aurai la chance d’aller la bas…
    🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Aude +++ dit :

    Hello !!
    J’envisage l’expérience de la Polynésie depuis un petit moment !
    Pour tout dire je devais y aller il y a deux ans mais faute de budget on a du revoir nos ambitions
    En tout cas merci pour ces conseils, qui sont bien pratiques pour éviter quelques déconvenues !!

    Aimé par 1 personne

    • laguyotine dit :

      C’est vrai que le budget c’est un inconvénient pour ce voyage… D’autres publications sont à venir sur ce voyage, si ça peut t’être utile, tu peux recevoir les notifs par mail 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s