« Je voyage, donc je protège la nature. » Intro vers un premier changement : la cosmétique naturelle

C’est bien beau d’aimer les voyages, d’aimer la nature… Cette nature qui nous offre tout ce qu’elle a, qui nous permet de passer de la mer à la montagne, de la jungle au désert, d’observer des multitudes d’animaux et même d’exister. On devrait tous la protéger, qu’on aime voyager ou pas. Je ne supporte pas ces personnes qui prétendent être des globetrotters, qui nourrissent leur instagram de photos de paysages à couper le souffle et qui, à côté, ont un mode de consommation égoïste qui empêchera leurs propres enfants d’observer ces choses qu’ils vénèrent aujourd’hui. Cette pensée n’engage que moi, mais je tiens tout de même à la partager. Et c’est un peu le pourquoi j’ai plusieurs rubriques dans ce blog, notamment la catégorie GREEN, qui va rassembler des méthodes et astuces pour passer à un mode de vie plus sain pour soi et pour l’environnement, le tout tranquillement, sans trou dans le budget et sans devenir un hippie. Non parce que je vous vois venir aussi, avec vos idées préconçues : « Nan mais ça c’est pour les Bobos, les hippies, genre de personnes qui se douchent peu et mangent du quinoa entre deux séances de méditation… » . Les globettrotteurs sont aujourd’hui modernes, ils n’ont pas tous un van et des dreadlocks. Eh bien les « écolos » ne sont pas tous non plus en sarouel. C’est fou hein ?! 🙂

OK, les clichés existent parce qu’il y a des personnes qui y contribuent.

Voilà voilà... (Google images)

Voilà voilà… (Google images)

C’est drôle, ça me fait marrer autant que vous, mais ce n’est pas une excuse suffisante pour renoncer à protéger la nature et à consommer mieux. Toi, petit Hipster ou jolie Gypsetteuse (LOL ces termes qui naissent tous les 6 mois), qui aime être au top des tendances, tu ne sais donc pas que l’écologie est à la mode maintenant ? On boycotte les grandes entreprises, il y a des start’ups toutes plus consciencieuses les unes que les autres voient le jour, avec des plans RSE en béton… Bref, on n’est pas là pour faire un cours d’économie, il n’empêche que pour moi, aimer voyager, aimer découvrir le monde, ne peut qu’aller de pair avec un mode de vie qui tend à être respectueux de l’environnement. Et de notre santé.

Oui, mais comment on fait, pour se faire plaisir en respectant la nature ?

Déjà, les filles (et hommes qui prennent soin d’eux), il y a un premier cap à passer qui est ludique et efficace : adopter la cosmétique naturelle.

Parce que la pollution microplastique des océans est un vrai problème pour l’équilibre du monde marin. Les cosmétiques sont en partie responsables de ce phénomène, qui se répand même aux lacs et rivières. Nos cosmétiques sont bourrés de dérivés pétroliers, cachés sous des termes latins, écrits en tout petit à l’arrière de nos flacons. Ces composants se désintègrent très lentement dans les océans et lorsqu’ils sont décomposés, ils se transforment en des particules très nocives (c’est le cas des filtres UV de nos crèmes solaires, par exemple). Ces particules sont ingérées par des micro organismes, comme le plancton ou comme les coraux (et on se demande encore pourquoi la barrière de corail disparaît).

Spot de surf offert par la nature, Tahiti <3

Spot de surf offert par la nature, Tahiti ❤

Les poissons mangent le plancton, et nous mangeons le poisson. Nous mangeons donc… Des particules de plastique nocives ! Vrais perturbateurs endocriniens, ces dérivés de pétrole influent donc nos hormones et nous font développer toutes sortes de cancers bien dégueulasses. Le raccourci est simple, quand on voit qu’on se les applique directement sur la peau, sur les cheveux, en crèmes et gels douches et même en maquillage ! Vous pensez trouver des solutions à votre acné ou à votre peau sèche, mais vous ne faites que retarder ces apparitions et polluer votre santé.

Si vous n’êtes pas encore convaincus, allez donc faire un tour sur le site laveritesurlescosmetiques.com. Vous y trouverez des chiffres comme ceux-ci :

  • Les déchets plastiques causent la souffrance de plus d’un million d’oiseaux et de 100 000 organismes marins, qui en meurent.
  • 43% des familles de baleines et dauphins sont susceptibles d’avaler des déchets plastiques. Et 36 % des oiseaux.

dernier point non négligeable : passer à la Slow Cosmétique, c’est aussi dire STOP au marketing pourri qui nous fait gober 10 fois par jours que « ce shampooing est révolutionnaire » ou que « ce dentifrice fait les dents plus blanches en 1 semaine ». Le prochain dentifrice de la marque vous les rendra transparentes et le shampooing transformera vos cheveux en vrais diamants ! Si si, ils le prouvent attend !

Prochainement, je vais vous présenter dans ce blog les premières recettes cosmétiques naturelles que j’ai testées sur un mois. Je tiens à préciser que…

Je teste tout ce que je vous présente, dans un souci de transparence et de résultat.

Je ne suis pas là pour blablater mais pour donner de vrais conseils, utiles et efficaces, que vous pourrez appliquer facilement dans votre routine.

Au delà d’une routine cosmétique naturelle, je vous présenterai également des conseils quotidiens ou des articles traitants d’écologie, qui apportent de vraies solutions et de l’espoir pour les prochaines années.

Pour résumer, vous allez suivre mes voyages ET mon passage à un mode de vie plus respectueux de ma santé et de la nature. Je suis un peu votre cobaye. 

J’accepte également de publier des articles invités s’ils traitent de solutions écolo, bio, en cosmétiques ou en gestion du quotidien (les recettes de cuisine bio et végé sont bienvenues !)

C’est parti pour ma première recette cosmétique maison, à savoir : une crème premières rides à la rose ❤ (rédaction en cours)

En attendant que je vous dévoile mes premiers pas, je vous recommande le blog La Cocotte En Papier, où mon amie Lorène vous propose des recettes cosméto et culinaires bien gourmandes ! 🙂

Merci d’être passé par-là et si vous souhaitez être avertis pour la prochaine publication, suivez ce blog grâce au bouton à droite de l’écran ! 🙂

CARO

logo signature copyright 800x400 fond transparent-2

Publicités

10 réflexions sur “« Je voyage, donc je protège la nature. » Intro vers un premier changement : la cosmétique naturelle

    • Hélène Bzh dit :

      Découverte sympa sur un groupe de voyageurs…je suis encore plus ravie d’y lire des articles GREEN, avec des petits conseils et astuces…je )’en vais lire les autres articles… Je voyage un peu, me suis pas mal questionnée sur les « voyages au féminin », je vis et voyage de plus en plus eco responsable..bref ton blog me parle pas mal! et en effet à bas les clichés…vive nos modes de vie plus sains (pour la nature…et pour nos corps et esprits!!)
      Petite mention spéciale à la photo de tahiti, surf spirit, quand on voit ce que la nature nous offre comme spectacle il est temps de réagir!!!

      Aimé par 2 people

      • laguyotine dit :

        Merci Hélène! Si tu ne veux pas louper les prochaines astuces beauté naturelle, je te conseille de suivre le blog pour recevoir les notifications dans la boite mail ! (promis, je n’harcèle pas :))

        J'aime

  1. Floriane dit :

    Super article ! Ca me fait parle carrément, on est un peu sur la même longueur d’onde j’ai fait un blog sur le même sujet 🙂

    Je t’ajoute à mes favoris. J’attends vivement la suite !

    Bises

    Aimé par 1 personne

  2. soundwaveontheroad dit :

    Salut Caro !
    Je te rejoins sur ton sentiment vis à vis des voyageurs qui se vantent de vivre des expériences incroyables en pleine nature sans se soucier de leur impact sur l’environnement.
    C’est quasi impossible d’éradiquer le plastique de nos modes de vie mais on peut réduire sa conso considérablement, sans se forcer. Plus de gel douche mais du savon, plus de sacs plastique mais un sac en tissu qu’on garde avec soi, plus de bouteilles d’eau mais une gourde… Ce sont des petits gestes à notre portée.
    Tu connais le blog de Schuldi’s World ? Elle parle beaucoup de voyage éco responsable 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Caroline W dit :

    très bel article
    La cosmeto naturelle c’est sur qu’il y a que ça de vrai. bon moi je n’en utilise pas en grosse partie parce que je déteste fouiner et aller chercher ci et là le meilleur produits, je prends le premier qui me tombe sous la main (ou presque)
    concernant les filtres UV des produits solaires, je ne sais pas s’il existe un produit naturel qui protège des rayons du soleil (un linge en coton ?), tu connais une solution alternative ? Non parce que mon fils et moi sommes tellement sensibles au soleil (peau de rouquins 😉 ) que sans crème on crame 😉
    @ très vite

    J'aime

    • laguyotine dit :

      Coucou Caro ! Je pense déjà que vous ne devriez pas vous exposer avant 16h au soleil, le parasol, il n’y a rien de mieux ! Mais étant donné que le soleil se réverbère sur le sable, ton fils et toi risquez d’encore en recevoir les rayons… Alors un T-shirt tout simple, ou un lycra pour aller dans l’eau (ils sont top à Decathlon, et pas chers, mais pas écolo…). Ensuite vient la crème solaire bien sûr, la Nuxe Bio SPF 50 a très bien marché sur moi en Polynésie. Elle est faite de filtres minéraux 100 naturels. Je testerai la Lavera prochainement, mais c’est sûrement pour l’été prochain. Elle est plébiscitée par beaucoup de blogueuses nature, je te conseille les produits de cette marque Allemande (dispo sur le net).

      A bientôt ? 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s