#COUPDEGUEULE #GREENWASHING – Savon au lait d’ânesse bio

Je ne sais pas si certain(e)s d’entre vous connaissent St Rémy de Provence, cette petite ville du sud très touristique des bouches-du-Rhône. C’est un endroit magnifique où quelques célébrités viennent implanter leur maison tant il fait bon d’y vivre, entouré des Alpilles.

Je me promenais avec une amie dans le centre-ville, qui regorge de petites boutiques « artisanales », d’épiceries fines et de savonneries… Du savon de Marseille, précisément.

Le lieu du crime

Le lieu du crime

achat compulsif

Je rentre dans une boutique de savons et je craque pour un savon au lait d’ânesse bio. Je décide de faire confiance au vendeur, qui me vend le produit comme « riche en lait d’ânesse », sans parabène ni silicone. Quand je lui demande s’il y a des composants chimiques un peu controversés, il me répond qu’il n’y a pas d’agents irritants dans ce savon, seulement des conservateurs. Pour 3.80 euros, je me lance.

L'objet du crime

L’objet du crime

Je prends mon courage à deux mains

Après coup, je fais la recherche INCI sur le site laveritesurlescosmetiques.com. J’ai bon espoir, les 4 premiers composants récoltent des 🙂 🙂 :). Mais j’arrive au tetrasodium EDTA et au tetrasodium etidronate (rien que de l’écrire, j’ai mal à la tête). Et là, ça se dégrade. Ce sont des agents irritants, pas clean du tout. Je demande conseil auprès de personnes avisées et plus expérimentées que moi dans les cosmétiques naturels, sur un groupe facebook privé. Ils sont tous formels : on est face à du GREENSWASHING, du grand art !

La composition

La composition

Le problème, c’est qu’on ne peut rien faire

On ne peut bien sûr pas attaquer l’entreprise en question, car elle ne ment pas : le lait d’ânesse est certainement bio, il n’y a ni parabène, ni silicone. Ce marketing du « SANS » est très critiqué par certains consommateurs et économistes. En effet, on fait croire à l’innovation alors qu’en réalité, on a juste supprimé ces ingrédients mal réputés. Le consommateur croit qu’il est face à un produit de qualité, mais le « SANS » parabènes ni silicone ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’autres produits chimiques mauvais pour la santé. Et c’est bien le cas ici.

L’art de jouer sur les mots

L’autre souci que rencontre le consommateur, c’est de se faire embobiner par un nom de marque « naturel », comme ici, La maison du savon de Marseille. Comment ce nom sonne-t-il dans l’esprit des peu avertis ?

Quand on entend « Maison », on pense au fait main, par une petite entreprise artisanale.

Quant au « Savon de Marseille », c’est, dans l’esprit du public, un savon naturel, de tradition, de qualité renommée.

Il faut quand même savoir que l’appellation savon de Marseille n’est pas du tout contrôlée et rares sont les entreprises qui en produisent du véritable. Beaucoup de savonneries achètent des bondillons en Asie, qui sont des pâtes préfabriquées et auxquelles on ajoute un peu d’actif, comme ici le lait d’ânesse bio et le beurre de karité (qui est blanchi et désodorisé, donc qui n’a même plus de propriétés). Et puis, pour le fun, pourquoi pas du parfum et des colorants, pour créer des savons violets à la lavande, rouges à la fraise, etc.

Le vrai savon de Marseille n’a pas ces ajouts chimiques. Il sera toujours de la même couleur, un peu verdâtre/gris. D’ailleurs, un Label est en train de voir le jour, mais les procédures sont longues, on en saura plus bientôt (source TF1, pour une fois qu’on a de bonnes infos sur un média grand public :))

Le VRAI

Le VRAI

J’en tire des leçons !

Mon arrêt dans cette boutique de savons qui séduit tous les touristes a donc été une bonne occasion pour vous donner quelques conseils et renseignements sur le Greenwashing et ses pratiques. Je remercie les personnes qui m’ont aidé à déceler l’arnaque que ce savon représentait et je pense réitérer ce genre de publication pour dénoncer quelques pratiques de marques, que je croiserai au hasard de mes achats.

Le seul conseil efficace que j’ai à donner parce qu’on me l’a donné également, c’est de n’acheter que des savons saponifiés à froid, dont les composants sont très souvent de bonne qualité.

Je n’ai pas encore assez creusé le sujet pour vous donner des noms de marques. On m’en a pourtant donné quelques-unes sur le groupe Facebook que je vous recommande ci-après, mais ne les ayant pas testés, je ne peux m’engager à vous les partager. Cependant, je vous invite, si vous connaissez des marques de savons aux compositions clean, de nous mettre quelques liens en commentaire, pour le partage 🙂 . Par contre, soyez sûr de vous concernant la qualité de la marque que vous proposerez s’il vous plait !

Je remercie tous ceux qui m’ont aidé à déceler cette arnaque et vous recommande vivement le blog secrets-cosmétiques.com, ainsi que le groupe Facebook « Le Greenwashing ou les cosmétiques faussement naturels ». Vous y serez conseillés à merveille !

Bonne soirée à tous ! 

CARO

logo signature copyright 800x400 fond transparent-2

Publicités

66 réflexions sur “#COUPDEGUEULE #GREENWASHING – Savon au lait d’ânesse bio

  1. audrey/maybe2cannes dit :

    coucou, ha oui le greenwashing, en me balladant à antibes la semaine derniere j’ai vu une boutique de savon juste dingue tellement les prix etait exhorbitant ( 9.5€ les 100g) pour de la merde comme ton savon alors que le mec te dis quand meme que cest des savons saponifiés à froid!!
    Au secours la publicité mensongere!
    sion moi j’achete laboratoire paysane, ils sont bien je ne suis pas deçu et la compo est top 😉

    Aimé par 1 personne

    • laguyotine dit :

      Il faudrait que tout le monde soit informé des m**** qu’il y a dans ces savons, et aussi l’arnaque qu’on leur propose… Mais nous sommes encore qu’une minorité à s’y intéresser.

      J'aime

  2. Bubble-girl dit :

    Bonjour Caro,
    Et bien oui les savons de bonne qualité existent ! C’est ce qu’on appel les savon Saponifiés A Froid (SAF)! Issus de beurre et d’huile végétaux d’extraits naturel , d’huiles essentielles ect..
    Je t’invite donc à aller sur le site association des savonnier à froid qui ont une vraie mention ,
    http://www.saponification.org/ , tu trouveras tous les professionnels de la SAF!

    Dixit : une savonneuse passionnée

    Aimé par 1 personne

    • laguyotine dit :

      Merci pour le lien ! J’irai voir dès que possible ! Les faire soi-même, pas mal, mais cela doit prendre du temps… Déjà que j’en trouve difficilement pour écrire sur le blog ! 🙂

      J'aime

      • Pipou dit :

        Eh bien ça ne prend pas si longtemps que ça ! Avec le matériel nécessaire (pas plus ni moins que de quoi faire un cake) et un peu d’entraînement, un savon pure huile d’olive peut être préparer en moins d’une demi-heure. Bon, après il faut le laisser se faire quelques semaines voire quelques mois, mais l’avantage est qu’on peut faire de « grosses » quantités en peu de temps.
        Je te conseille de faire quelques recherches à ce sujet, ça en vaut largement la peine. Et ça apporte la satisfaction de savoir qu’il n’y a pas toutes ces cochonneries dans ce que tu étales sur ta peau.

        Merci en tout cas pour cet article édifiant ! On nous prend pour des idiots et c’est pas prêt de s’arrêter…

        J'aime

  3. Doizon Olivier dit :

    Je partage entièrement votre coup de gueule. Nous sommes savonniers et travaillons selon la seule vraie bonne méthode pour fabriquer des savons de toilette. La Saponification A Froid (SAF pour les initiés!). Cette méthode respecte les ingrédients et la peau. Elle permet de réaliser des savons très riche en glycérine (6 à 8%) et bien souvent surgras. Pour de bons savons et contre le greenwashing il y a une association qui milite et commence à faire son petit bonhomme de chemin : La Slow cosmétique. Plus d’informations sur leur site.

    Bonne journée

    Un savonnier qui n’aime pas du tout les faux savonniers et autres vendeurs de cochonneries!

    Aimé par 1 personne

  4. Simone Jeanne-Sizun dit :

    Bonjour

    J’ai vu votre post et lu votre article.
    Je voudrais juste vous indiquer qu’à St Remi de Provence il y a une créatrice de savon Aurelie de la savonnerie Le Pré en Bulles et qui fait régulièrement une exposition de ses créations saponifiés à froid sur le marché de St Rémi
    Je suis moi même créatrice de savons SAF ( La Savonnerie du Nouveau Monde ) et je ne pourrais que vous recommander des savons saponifiés à froid 😉
    Merci en tout cas de cette article qui permettra à encore plus de monde de pouvoir faire la différence pour faire des achats de cosmétique en conscience pour le corps et la planète…
    #GoSlowCosmetique
    Belle journée
    Simone

    Aimé par 1 personne

  5. Béatrice Marchand dit :

    Bonjour,
    Je partage totalement votre avis !!! J’ai pris l’habitude de systématiquement lire les compositions et quasiment à chaque fois qu’il y a des  » sans » sur le devant du paquet, il y a dans la composition des produits plus ou moins controversés… Du coup, pour les savons j’ai adopté ceux de la savonnerie Gaiia qui sont parfaits (www.gaiia-shop.com)

    J'aime

  6. CéLine dit :

    Très bon article .
    Pour de vrais produits totalement propres il fait exiger la mention slow cosmétique .
    Ensuite il faut regarder la longueur de la liste des ingrédients . Rien que la taille de la liste de ton savon c’est louche ! Il faut peu d’ingrédients pour faire un vrai bon produit… Donc peu de lignes , c’est comme pour la nourriture !
    Enfin : des savons SAF tous simples crées par des artisans vers chez moi dans le sud ouest : aromanature.com

    Aimé par 1 personne

  7. Jeff @ Savondou dit :

    Bravo Caro pour ton article qui je le souhaite aidera de nombreuses personnes à décrypter les pièges du marketing aidé par une réglementation volontairement très hermétique en ce qui concerne la dénomination des ingrédients et aussi par des labels ou mention qui sont nécessairement imparfaits (car les escrocs arrivent toujours à s’en satisfaire) et trop dé-responsabilisants à mon goût (on pense à votre place, c’est le début de la tromperie).

    Je suis le fondateur de Savondou (www.savondou.fr), et je n’utilise que des ingrédients naturels (huiles et beurres végétaux, huiles essentielles, coloration végétale, argiles, zéro conservateur) et la saponification à froid est le seul procédé qui permet de respecter ces ingrédients pour que votre peau soit bien traitée : lavée, hydratée, nourrie. J’utilise des ingrédients bios par conviction, et n’en fait pas un argument marketing. J’ai décidé de ne pas rentrer dans le jeu des labels et mentions car je veux que l’utilisateur (que nous sommes tous) se réveille et décide par lui-même de ce qui est bon pour lui. La seule mention qui m’a été attribuée est la mention Slow Cosmétique délivrée par l’association du même nom qui promeut une cosmétique raisonnable et raisonnée, avec moins de produits et les plus naturels possible, respectueuse de l’humain et de la Nature. Je m’inscris complètement dans cette vision qui dénote des sirènes habituelles du consumérisme.

    J’ai de nombreux collègues sérieux et recommandables dont la démarche mérite d’être soutenue :
    – Lilly des Bulles
    – Secrets Cosmétiques
    – Les savons d’Orély
    – Les bulles de Marie
    – AromaNature
    – Le Moly
    – La savonnerie Champagne
    – Pachamamaï
    – La Dryade
    – Les bois d’Arolles

    Merci encore pour ton article, et à bientôt
    🙂

    Jeff, Savondou

    Aimé par 1 personne

    • laguyotine dit :

      Ça c’est du commentaire efficace !! Je serai ravie de découvrir vos créations ! Je suis plutôt convaincue.

      Ensuite, concernant le fait que les consommateurs doivent choisir par eux mêmes, je suis d’accord. Mais si peu de personnes sont averties et connaissent les composants… Et leurs méfaits sur la santé ! Même moi qui suis très intéressée, je me fais avoir…

      J'aime

  8. Honoré dit :

    Bonjour Caroline,

    Je suis aussi fabricante de savons SAF, formée chez  » savondou » mais par la reine Kafee…
    Je suis entièrement d’accord avec ton article et tous les commentaires que j’ai lu.
    J’utilise, comme Jeff ( coucou Jeff 😉 ) des ingrédients bio, mais sans le label…

    En plus de la fabrication, n’oublions pas l’utilisation de l’huile de Palme….. pas bonne du tout, pour tout ! les 2 premiers ingrédients de la compo du crime en sont d’ailleurs ….

    Allez les gens ! courez vers les bonnes choses que sont les savons SAF, je suis sûre qu’il y a un fabricant pas loin de chez vous 😉

    Delphine, Les Galets du Nord
    http://www.lesgaletsdunord.com

    Aimé par 1 personne

  9. Audrey Ajasse dit :

    Je me suis déjà laissée avoir avec ce genre de produits, et le pire, c’est quand j’entends des proches me dire mais c’est clean c’est sans silicones. Et que quand je leur explique ce qui ne va pas on me dit mais non regarde il ne m’abîme pas la peau…. c’est à désespérer, le greenwashing marche hyper bien…

    J'aime

  10. Nathalie dit :

    Merci pr ton article ! 🙂 je découvre ce blog.
    Je sors de mon magasin bio, y avait plus mon savon au lait d’ânesse habituel , je crois que comme toi je me suis faite arnaquée. Y a du tetrasodium glutamate diacetate… Grrrr. Marque natures et progrès pr ceux que ça intéressent.
    Bonne soirée

    J'aime

    • Marylin dit :

      Coucou je viens de regarder sur « la vérité sur les cosmétiques » et le tetrasodium glutamate diacétate a 3 bonhommes sourires donc il est clean 😉

      J'aime

      • Mirage master-cosmetics dit :

        hello :O je pense que tu as confondu car l’EDTA est vraiment pas clean du tout 😦 ca commence pareil (tetrasodium) mais la suite n’est pas la même, regarde bien 😉

        Aimé par 1 personne

    • laguyotine dit :

      Je te conseille le site laveritesurlescosmetiques.com pour entrer les 3 premières lettres de ton composant, en l’occurence TET et vérifier s’il est néfaste ou pas 🙂 Tu auras peut-être une bonne surprise tu sais 🙂

      J'aime

  11. Thiithiia khaleesii Faiith dit :

    hello, je me suis promenée récemment à Guerande et je suis tombée sur une petite boutique de savon et les prix était exorbitant ils sentaient très bon mais les prix était abusée… Je veux bien mettre le prix pour des produits « home made » et clean mais faut pas abuser et parfois pour nous qui sommes au naturel nous devons nous ruiner pour pouvoir nous occuper correctement de nous !! Enfin restons forte et luttons Lool

    Ps: je participe également au concours 🙂

    J'aime

    • laguyotine dit :

      Pour ne pas se ruiner, je pense qu’on doit élire dans nos trousses de beauté une huile « phare » et utilisable pour tout ! Moi, c’est l’huile de coco pour le moment, comme expliqué dans mon article. Et au final, quand on trouve ce qui nous va, on fait des économies, car on n’achète plus tous ces produits marketing 🙂

      J'aime

  12. Celine Bruness dit :

    Coucou !
    Je suis tombée ce matin sur ton blog et cet article, via le lien d’une autre blogueuse…
    J’ai été assez sidérée par ton article… J’étais toute contente d’acheter des beaux savons bio dans le Sud mais quand on sait ce qui se cache derrière…
    Merci de nous ouvrir les yeux !
    Malheureusement je lis bien mal les étiquettes !

    Merci pour cet article (et ton concours que je viens de découvrir après coup 😉 )

    J'aime

  13. Claire dit :

    Petite remarque: oui les savons saponifiés à froid c’est top, mais aussi certains cuits au chaudron, comme le vrai savon de Marseille, ou le savon d’Alep… Toujours bien regarder les ingrédients pour ne pas se faire avoir!

    Aimé par 1 personne

    • Jeff @ Savondou dit :

      La cuisson altère une grande partie des propriétés des matières premières, et c’est en cela la saponification à froid (SAF) permet d’obtenir un savon d’exception. L’absence de cuisson permet notamment de conserver la glycérine produite par la saponification, et c’est elle qui confère au savon SAF une hydratation optimale.

      Le savon d’Alep reste un bon plan B quand on n’a pas de savon SAF sous la main, mais le savon de Marseille en revanche n’est pas adapté à l’épiderme. C’est normal, il est fait pour la lessive (les fabricants appartiennent à la réglementation des détergents, pas à celle des cosmétique).

      J'aime

  14. nadolle dit :

    Bonsoir,

    Olala ton article ma fait me sentir idiote, j’ai également acheté il y a peu de temps des savons aux lait d’ânesse (et le prix fait grincer des dents) et j’ai fait totalement confiance quand on m’a précisé avec plaisir et honneur que c’était des produits entièrement naturelles…. je me suis bien faîte avoir, comme quoi les articles comme celui-ci sont vraiment très utiles!
    On tombe sur beaucoup d’articles qui font l’éloge des produits mais il en faudrait également autant concernant les produits a éviter..
    En tout cas merci pour l’info, une fois pas deux! 🙂

    J'aime

  15. Alexia Mallet dit :

    … Malheureusement beaucoup de personnes pas très claires surf sur la mode du « bio » de « l’éthique » et autres concepts à la mode!… et si un jour on pouvais simplement revenir à la loi du PBS??? Ce Pu**** de bon sens que l’on a facilement abandonné il y a quelque décennies juste pour que certaines personnes augmente leurs profit??? on nous bassine avec le bio.. mais on ne réinvente pas l’eau chaude… comment faisait on avant l’explosion des produits pétroliers et toutes la mauvaise chimie??? (oui toute la chimie n’est pas néfaste!)
    Pas facile de s’y retrouver… mais des que l’on voit certains composant (EDTA, des nom avec glycol, finissant en ène… et autre) il faut fuir… si on veux être très rigoureux!… si ces produit sont en minorités, chacune fait selon sa conscience… mais qu’on arrête de nous berner, nous avons le droit de savoir ce que nous achetons!

    Aimé par 1 personne

    • Jeff @ Savondou dit :

      Bien d’accord avec toi Alexia. Reprendre le contrôle de sa consommation, redonner du (bon) sens à ses achats, et ne pas se laisser endormir par les labels ou mentions, ni par les sirènes du marketing.

      J'aime

    • laguyotine dit :

      Tu as raison et j’espère un jour pouvoir faire une publication avec les composants les plus fréquents dans le Greenwashing qu’il FAUT éviter ! Mais je débute, je n’y suis pas encore. Merci pour ton témoignage !

      J'aime

  16. Mélanie Conquet dit :

    J’avais acheté exactement le même savon (la maison du savon de marsille), dans la même optique que toi, sur un marché de chez moi (un petit village de l’aveyron)…mais en vrac, , sans étiquette, donc je n’ai pas pu vérifier la compo, mais j’ai fait confiance. J’ai étais étonnée quelques mois plus tard de trouver exactement le meme savon a Carcasonne dans une grosse boutique et là j’ai compris que je m’était fait avoir… ils se sont implanté partout ou il y a du touriste a escroqué…et jusque sur les petits marchés de régions…

    Aimé par 1 personne

  17. laurahantz dit :

    Hey,

    Je suis une grande fan de savon au lait d’ânesse !
    J’en utilise depuis des années et je n’en changerai pas ! Même pour mon petit lion qui a la peau atopique c’est parfait !

    Belle soirée

    J'aime

  18. Djahann dit :

    Malheureusement, il y a énormément de greenwashing. Les marques et industriels abusent de notre envie de bien consommer et de notre crédulité. Personnellement je suis plus vigilante qu’avant, mais je ne prends pas toujours le temps d’aller sur les sites pour contrôler les compos !

    Aimé par 1 personne

  19. Mirage master-cosmetics dit :

    hello ! ouais je me suis fait avoir un paquet de fois moi aussi, en fait toutes les fois où j’ai la flemme de lire la compo en faisant confiance… :/ c’est triste non ? et puis ça m’a pris tellement de temps pour apprendre à lire les compo! Je pense pas que n’importe qui a ce temps et surtout serait prêt à l’investir dans ca 😦 mais on y croit, un jour, tout le monde reviendra à des choses pas du tout polluantes. Perso je ne suis pas fan du savon de marseille, je lui préfère un million de fois le savon d’alep, qui fait un bien fou à ma peau. Ton article est une excellente idée, et je pense (je ne sais pas si tu l’as fait) que tu pourrais le partager sur le groupe fb « le greenwashing… « . bisous !

    J'aime

  20. lessen-ciel dit :

    Merci Caro pour cet article qui me fait en plus découvrir ce site sur la vérité sur les cosmétiques… Utiliser des produits basiques bio et faire ses propres produits est peut être moins dangereux. En tous cas, c’est ma politique ;). Bonne soirée .

    Aimé par 1 personne

  21. Byga dit :

    Bonjour,
    Je cherche désespérément un SAF à base D’HUILE D’OLIVE FRANCAISE de première pression à froid (et si possible bio), mais visiblement jusqu’à aujourd’hui cela reste du domaine de l’utopie…ou à inventer…à moins que l’un(e) d’entre vous en connaisse ???
    Merci, si ce n’est de répondre alors, d’avoir pris le temps de me lire.

    J'aime

    • laguyotine dit :

      Bonsoir,

      Réponse tardive, désolée… Mais mieux vaut tard que jamais ! 🙂

      Je ne connais pas de marque de SAF à base d’huile d’olive. Mais pourquoi cette huile ?

      Sinon, vous pouvez peut-être vous le fabriquer…

      De nombreux coms sur cet article sont laissés par des entreprises de SAF, peut-être que vous devriez les consulter, des fois que l’une d’entre elles réponde à votre recherche.

      A bientôt !

      J'aime

  22. Julie Bacanin dit :

    Bonsoir votre blog est effectivement une mine d’information, je suis une maman nature…et aparté j’adore les savons au lait d’ânesse (bien sur dans le respect de l’ânesse) la peau est douce et le parfum est très agréable, je fais continuer de naviguer ici =) Merci pour votre partage d’expériences !!!

    Aimé par 1 personne

    • laguyotine dit :

      Bonsoir 🙂

      J’espère trouver un jour un bon savon au lait d’ânesse, des marques à me recommander ?

      J’ai testé de nouveaux savons, fabriqués à Marseille. Un article va bientôt paraître sur le sujet.

      Merci pour vos compliments !

      J'aime

    • laguyotine dit :

      Bonjour 🙂
      Je réponds un peu, tard je suis désolée…
      Bravo d’être une maman nature, j’espère que je saurai en être une aussi 🙂

      Les savons au lait d’ânesse sont super, quand ils sont bien faits effectivement…

      A très bientôt j’espère !

      J'aime

      • Breakandthecity dit :

        Coucou !

        Ah bah tiens justement ! Figure toi que le savon d’Alep m’a donné des boutons, à n’y rien comprendre !
        Ton blog est vraiment sympas ! Moi je débute tout juste, alors tu sais il me semble encore plus « wahouissime » lol !

        A bientôt oui !

        J'aime

      • laguyotine dit :

        Mince :/
        Alors les savons peuvent être vite agressifs pour une peau sensible, effectivement les boutons peuvent apparaître… Mais dans le cas de peaux déjà acnéiques, je l’ai testé sur 3 amies et moi-même, c’est efficace ! Je pense qu’il faut surtout s’écouter… Notre peau doit être traitée sur mesure ! Je débute aussi, ahah ! Je suis passionnée, j’adore ce que je fais et j’ai hâte d’enmenager dans ma nouvelle maison pour étendre le naturel aux produits ménagers etc. 🙂

        A bientôt pour nos nouvelles aventures ! Suivons les progrès de chacune lol

        J'aime

  23. Delf dit :

    Il existe aussi le cosmetox pour voir les produits peu sains… Mon beau père a qcheté une fois du lait d’anesse bio de ce type et ça lui a piqué la peua. Il l’a jeté et nous n’avons jamais osé testé du coup

    J'aime

  24. Breakandthecity dit :

    Merci pour cet article très intéressant ! Tu m’apprends des choses !
    Dans la thématique savon, as tu déjà testé le savon d’Alep ? Si oui qu’en penses tu ?

    Très joli et sympathique blog au passage 😉

    J'aime

    • laguyotine dit :

      Oui, le savon d’Alep je l’utilise tous les jours dans ma routine anti acné pour le visage 🙂
      Je le trouve doux, il ne me pique pas les yeux, il respecte ma peau mais la nettoie très bien. Je l’ai pris sur Aroma-Zone.
      La routine anti acné que je teste sur 3 copines et moi-même sera publiée sous peu, je ne sais pas si tu serais concernée, mais au cas où…

      Merci pour tes gentils compliments ! J’adore faire vivre ce blog et je suis heureuse que ça plaise.

      A bientôt ? 🙂

      J'aime

  25. Manue dit :

    Habitant justement à St Rémy je ne sais que trop bien comme le greenwashing est présent ici…
    Beaucoup de touristes se font avoir à coup sur.
    Ils se disent « tiens, on est en provence, il y a des produits de la région, et comme c’est régional ça doit être bien! » mais au final quand on creuse il n’y a quasiment que des contrefaçon surtout au niveau des savons ici.
    Et le pire c’est le tas de boutiques qui en vendent, et ne parlons pas de ceux vendus au marché…
    Il est également question des produits alimentaires, l’huile d’olive qu’on trouve sur le marché est également dite « régionale » mais vient d’espagne dans la plupart des cas.
    Je trouve ça tellement dommage que notre région profitent de cette enseigne de « produits locaux » en donnant une fausse image de ce qui peut être produit.

    Si on veut un bon produit avec une bonne composition, autant aller acheter un savon à l’un des magasins bio que l’ont à St Rémy, et là encore faire attention à la compo, car qui dit bio ne dit pas avec une composition irréprochable !

    J'aime

  26. Laurette dit :

    Essayez Mosell’âne, que des produits naturels avec enfin du lait d’anesse en quantité à l intérieur et saponifier à froid…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s